Revenir au début
MERCI POUR VOTRE INTÊRET!
×
C’pas tout de s’entraîner : La planification alimentaire

C’pas tout de s’entraîner : La planification alimentaire

background shape

*Nouveautés*

Dans une toute nouvelle série de baladodiffusion, le Centre Multisports André-Chagnon vous invite à découvrir que l’entraînement ne s’arrête pas qu’à lever des poids, suer ou courir un marathon. Coiffé du titre C’pas tout de s’entraîner, ces entretiens visent à jeter un éclairage intéressant et professionnel sur un aspect lié de près ou de pas très loin avec l’entraînement. Dans une première série de six rencontres, Patrick Richard questionne la nutritionniste Joanie Séguin sur l’importance de l’alimentation.

Dans mon deuxième entretien avec la nutritionniste Joanie Séguin, nous parlons de la planification alimentaire. Je commence d’ailleurs ma rencontre en lui demandant ce que je considère comme l’une des pires questions que je n’ai jamais posé à quelqu’un dans un balado et je me cite : « Ça commence où la planification Joanie, est-ce que ça commence quelque part? » Et bien non, Patrick, la planification descend du ciel et illumine les gens telle une intervention divine et spontanée. Heureusement, Joanie explique ensuite en quoi une bonne planification peut nous aider à évacuer le trop-plein de stress parfois lié à la préparation des repas et dépose même quelques bons trucs pour ceux et celles qui ne savent pas trop par quel bout commencer. Des exemples?

  • Ne pas aller faire l’épicerie quand on a faim, car on risque d’acheter avec les yeux
  • Faire sa planification juste avant de manger, car c’est plus inspirant que lorsqu’on est repus
  • Planifier, ce n’est pas supposé être plate, faites-le dans une ambiance sereine en écoutant le balado C’pas tout de s’entraîner.
  • Donnez-vous un rendez-vous avec vous-même pour que ça en vienne à une habitude
  • Séparer les tâches de la planification pour éviter que tout incombe à une seule personne

Bref, tout s’est bien déroulé jusqu’à ce que je revienne à la charge avec une autre question douteuse : « Joanie, j’ai l’impression que de planifier à la journée, c’est plus long que de planifier à la semaine.

Si nous étions dans un gala, je me remettrais un trophée pour la pertinence de mes questions. Mais au final, on apprend plein de choses utiles dans ce balado comme de se créer des listes de recettes gagnantes, se faire confiance et prendre un peu de temps pour planifier question d’en sauver beaucoup. Avant de conclure, nous abordons un tout petit peu la question du marketing alimentaire, mais gardons quand même le sujet pour un autre balado. En attendant, ce n’est pas tout de s’entraîner, car il faut bien parler de planification!

Bonne écoute! Patrick Richard

BONUS : La conversation continue avec Patrick et Joanie dans la vidéo. Consultez le bonus!

Écoutez jusqu’à la fin pour entendre un extrait inédit du podcast.

 

©2023 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design & code: Les Manifestes