Revenir au début
MERCI POUR VOTRE INTÊRET!
×
C’pas tout de s’entraîner : Une fringale assis dans un sofa

C’pas tout de s’entraîner : Une fringale assis dans un sofa

background shape

*Nouveautés*

Dans une toute nouvelle série de baladodiffusion, le Centre Multisports André-Chagnon vous invite à découvrir que l’entraînement ne s’arrête pas qu’à lever des poids, suer ou courir un marathon. Coiffé du titre C’pas tout de s’entraîner, ces entretiens visent à jeter un éclairage intéressant et professionnel sur un aspect lié de près ou de pas très loin avec l’entraînement. Dans une première série de six rencontres, Patrick Richard questionne la nutritionniste Joanie Séguin sur l’importance de l’alimentation.

Dans mon troisième entretien avec la nutritionniste Joanie Séguin, nous parlons des fringales communément appelées craving parce que certains mots en anglais sonnent plus fort que leur penchant francophone. Levez la main ceux qui n’ont jamais succombé à une rage de croustilles Miss Vickies sel marin et vinaigre de malt ou encore à des petits gâteaux au chocolat enrobés d’un délicieux crémage à la vanille. Le craving a ceci de particulier qu’il nous fait passer de l’extase générée par l’ingurgitation d’une grande quantité de nourriture plus ou moins bonne pour la santé à l’état d’une immense culpabilité pour ce geste impulsif aussitôt regretté. Pourtant, le craving cache une belle leçon pour apprendre à mieux connaître la relation que nous avons à la nourriture.

C’est un peu ce qui lance notre discussion au cours de laquelle vous apprendrez qu’il y a différents types de faim vers lesquels nous pouvons orienter notre compréhension du craving. Mais avant d’en arriver là, Joanie Séguin prend bien soin de demander : est-ce que ça vous arrive tout le temps?  Au même moment dans une journée, dans une semaine? Est-ce que votre corps vous lance des messages? Vous manque-t-il quelque chose? Est-ce plutôt une raison psychologique qui se cache dans le fond du sac de Miss Vickies? Quand on comprend la cause de nos craving, on ouvre une porte à un changement de comportement.

Si tel est le souhait.

Car tout part d’une volonté et d’une prise de conscience. N’oublions pas que nous sommes habituellement de très mauvais juges envers nous-mêmes et que l’étincelle vient bien souvent d’un mal-être en vue d’un bien-être. Parler des craving, c’est découvrir un sens à nos façons de manger, c’est ouvrir une porte à un monde dans lequel Joanie nous invite en nous prenant la main.

Nos craving nous parlent, même assis dans un sofa, à nous de tendre l’oreille. Qui sait, vous entendrez peut-être le balado!

Bonne écoute! Patrick Richard

BONUS : La conversation continue avec Patrick et Joanie dans la vidéo. Consultez le bonus!

Écoutez jusqu’à la fin pour entendre un extrait inédit du podcast!

 

©2023 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design & code: Les Manifestes