Revenir au début
MERCI POUR VOTRE INTÊRET!
×
L’entraînement chez les jeunes 

L’entraînement chez les jeunes 

background shape

Entraînement

janvier 26, 2022

 |  Centre Multisports

Considérant la monté en flèche de l’obésité chez les jeunes ainsi que le déclin de leur participation à un sport, la pratique d’activités physiques semble plus importante que jamais. C’est à ce moment qu’il est judicieux de se tourner vers un kinésiologue afin de prodiguer un programme d’entraînement en résistance qui permettra de remédier à la situation. L’entraînement permet d’adopter de saines habitudes de vie dès un bas âge et aide à contrer l’obésité. L’étude de Goldfield (2017) souligne que l’adhérence à un programme d’entrainement en résistance combiné avec de l’aérobie traditionnel engendre des répercussions positives sur la santé physique, mais aussi psychosociale des participants. Autrement dit, les bénéfices pour les adolescents sont aussi sur le plan cognitif avec entre autres une meilleure humeur générale, une plus grande motivation et une diminution du stress. Plus spécifiquement chez les athlètes, la préparation physique permet d’augmenter les performances et de contribuer à la prévention de blessures liées à leur sport.

EST-IL SÉCURITAIRE POUR UN JEUNE DE SOULEVER DES CHARGES ?

Tout d’abord, il est important de souligner la position de la National Strength and Conditionning Association concernant l’entraînement chez les enfants et les adolescents. Supportée par d’autres organisations scientifiques et médico-sportives, l’association stipule qu’un programme d’entraînement encadré et supervisé par un professionnel est non seulement sécuritaire, mais apporte plusieurs bienfaits sur la force, la puissance et la capacité cardiovasculaire des jeunes.

L’entraînement en bas âge est de plus en plus accepté dans le domaine et surtout supporté par la science. Les parents, les entraîneurs sportifs ainsi que les professionnels de la santé sont beaucoup mieux informés et outillés pour comprendre les nombreux avantages de l’entraînement chez les jeunes. Cependant personne n’est complètement à l’abri du danger et il est d’autant plus important de s’assurer que la technique des exercices soit bel et bien maîtrisée afin de progresser sécuritairement. Cela dit, les risques de blessure dans une salle de conditionnement ne sont pas plus élevés que dans la majorité des sports habituellement pratiqués par les jeunes.

À PARTIR DE QUAND EST-IL POSSIBLE DE COMMENCER ?

Il n’y a pas d’âge minimum pour débuter l’entraînement proprement dit. Toutefois, l’enfant doit être mentalement et émotionnellement prêt pour recevoir des instructions d’un kinésiologue. Un enfant de 5-6 ans peut commencer l’entraînement, mais l’important est que ce soit adapté à sa phase de développement. L’aspect ludique va certainement prendre une grande place à cet âge pour voir l’activité physique comme étant plaisante et non pas comme une punition. À travers son évolution, on doit considérer sa maturité psychologique et physiologique afin de s’adapter et répondre au développement à long terme de l’athlète (DLTA).

 

par : Michael Gagné, kénésiologue

Source principale : M.Zatsiorsky, Vladimir. J. Kraemer, William. C.Fry, Andrew (2021) Science and practice of strength training. Third Edition. Human Kinetic. 327 p.

©2022 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design & code: Les Manifestes