Revenir au début
MERCI POUR VOTRE INTÊRET!
×
Est-ce que « courbatures » rime avec « bon entraînement » ?

Est-ce que « courbatures » rime avec « bon entraînement » ?

background shape

*Nouveautés*

janvier 4, 2024

 |  Maude Fleury-Rousseau

Lorsque nous débutons l’entraînement en salle de musculation ou une activité physique, il arrive régulièrement que nous ressentions des douleurs 24 à 48h après la séance. Tous les fanatiques de musculation ont déjà entendu que les courbatures étaient le signe d’un bon entraînement. Est-ce que cette affirmation est véridique ou fausse ?

Bien que l’affirmation circule énormément, celle-ci est en partie un mythe. Il est vrai que lorsque nous faisons nos premiers pas dans une salle de musculation, il y a de fortes chances que nous développions des courbatures 24 à 48h après la séance. Notre corps réagit lorsqu’il subit un facteur de stress car tout ce qui est différent de la routine demande à notre organisme de s’adapter. Cela dit, un individu sédentaire qui débute l’entraînement activera des muscles qui sont habituellement au repos et ceux-ci se courbatureront quelques heures plus tard.

Cette activation musculaire « non habituelle » faite par votre corps pendant l’entraînement vous demandera une récupération différente qu’à l’habitude et les muscles deviendront courbaturés. L’organisme devra « réparer des microdéchirures musculaires » qu’il n’est pas habitué de subir, c’est ce qui provoquera des douleurs suite à l’entraînement. Pourtant le phénomène des courbatures arrive aussi à des individus qui s’entraînent régulièrement à la salle de musculation.

Dès qu’un plan d’entraînement est changé ou que des charges plus lourdes sont prises durant une session, des courbatures peuvent subvenir quelque temps après. Ce n’est pas que la séance à la salle de musculation est « meilleure » ou que « vous travaillez plus fort », mais que vous avez fait une action différente et que votre système n’avait pas encore les adaptations requises.

En d’autres mots, les courbatures sont le signe que vous avez fait quelque chose que vous avez moins l’habitude de faire. Il est très difficile pour votre organisme de créer constamment et rapidement de nouvelles adaptations. Il est alors important d’avoir un équilibre entre l’intensité, le volume d’entraînement et le temps de récupération par semaine pour que le corps se développe à son plein potentiel.

En résumé, si une séance de musculation ne vous procure pas de courbatures, dites-vous simplement que votre corps était habitué à faire ses actions. Sachez que vous aurez tous les bienfaits que procure l’activité physique même sans être courbaturé à chaque semaine.

 

 

 Si vous souhaitez aller lire sur le sujet :

Cheung, K., Hume, P. A. et Maxwell, L. (2003). Delayed Onset Muscle Soreness: Treatment Strategies and Performance Factors. Sports Medicine, 33(2), 145‑164. https://doi.org/10.2165/00007256-200333020-00005

Hotfiel, T., Freiwald, J., Hoppe, M., Lutter, C., Forst, R., Grim, C., Bloch, W., Hüttel, M. et Heiss, R. (2018). Advances in Delayed-Onset Muscle Soreness (DOMS): Part I: Pathogenesis and Diagnostics. Sportverletzung · Sportschaden, 32(04), 243‑250. https://doi.org/10.1055/a-0753-1884

©2024 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design & code: Les Manifestes