Revenir au début
MERCI POUR VOTRE INTÊRET!
×
Les greens

Les greens

background shape

*Nouveautés*

juillet 5, 2024

 |  Hexa physio

De plus en plus de gens prennent un supplément communément appelé « greens ». Cette poudre verte habituellement ajoutée à de l’eau et bue quotidiennement est souvent ventée comme étant une poudre aux bienfaits multiples pour la santé. En fait, on mentionne qu’elles sont riches en antioxydants, vitamines et minéraux, contribue à un meilleur système immunitaire, diminue l’inflammation, optimise l’énergie et j’en passe. Mais quand est-il vraiment?

Pour commencer, il faut comprendre que l’industrie des suppléments, contrairement à celles des produits alimentaires et pharmaceutiques, est sujette à très peu de règlements et contrôles de la part des autorités gouvernementales. DONC…

  • Ça ne veut pas dire que c’est indiqué sur le produit que c’est vrai
  • Ça ne veut pas dire que ce n’est pas écrit dans la liste d’ingrédients qu’il n’y en a pas
  • Ça ne veut pas dire que si c’est “naturel”, ça ne peut pas être dangereux

En résumé, ces produits peuvent renfermer intentionnellement certaines substances interdites, être contaminés non intentionnellement par des substances interdites ou être mal étiquetés. De plus, il arrive que les fabricants de suppléments :

  • Omettent d’indiquer correctement tous les ingrédients
  • Omettent d’indiquer avec précision la quantité relative de chaque ingrédient par dose
  • Font de fausses allégations
  • Font de fausses allégations sur les bienfaits pour la santé de leurs produits
  • Omettent d’inclure des mises en garde sur les effets de leurs produits (ex. effets secondaires sur la santé)

Bon, retournons aux greens. Les greens ont habituellement une très longue liste d’ingrédients. Certains de ces ingrédients peuvent, seuls, mener à des bienfaits pour la santé. Par contre, un des facteurs souvent oubliés en nutrition est l’interaction entre les ingrédients. En effet, certaines molécules lorsque prisent ensemble peuvent intensifier les effets désirés, d’autre les diminuer, ou même, d’autres complètement changer l’effet attendu. Afin d’illustrer le tout, voici un exemple simple. Lorsqu’une source de fer (ex : épinard cuit) est prise avec une source de vitamine C (ex : poivrons), l’absorption du fer est augmentée. Par contre, lorsque la source de fer est prise avec du café, l’absorption se voit diminuée. Ainsi, consommer un supplément ayant une très longue liste d’ingrédients aux interactions non étudiés entre tous les ingrédients n’est pas optimal…voire même nécessaire. En effet, plusieurs vitamines sont éliminées dans l’urine lorsqu’en surplus (vitamines hydrosolubles, ex : vitamines B (1, 2, 3, 5, 6, 8, 9 et 12) et la vitamine C). Ainsi, avoir 400% de vitamine B2 chaque jour n’est théoriquement pas nécessaire. D’autres vitamines peuvent également s’accumuler dans notre corps (vitamines liposolubles, ex : vitamines A, D, E et K) ce qui peut ne pas être toujours positif pour notre santé. D’autre part, il faut savoir que les risques de carence en vitamines et minéraux sont faibles chez la majorité des gens. En effet, en consommant une alimentation variée et équilibrée on serait habituellement capable de combler nos besoins. Certaines exceptions sont par contre présentes, soit la vitamine D chez tous, la vitamine B12 chez les véganes et le fer chez les femmes. Dans le cas où un risque ou une carence est mentionné par un professionnel, un supplément isolé est conseillé. Si on doute vraiment d’avoir suffisamment de vitamines/minéraux (ex: alimentation faible en fruits et légumes), une multivitamine pourrait être une alternative plus efficace et abordable aux greens.

Donc, les greens ont en pense quoi? Selon la nutritionniste du sport Joanie Séguin, c’est beaucoup de marketing et de promesses pour peu de bienfaits réels prouvés. Certains suppléments peuvent en effet faire partie de l’équation lorsqu’on essaie d’améliorer notre santé. Par contre, beaucoup de modifications simples et concrètes à notre alimentation peuvent être faites bien avant afin d’avoir le maximum de bienfait et malheureusement les greens ne seront pas la solution à toutes les lacunes de notre alimentation. Pour plus de conseils afin de modifier tes habitudes de vie, n’hésite pas à consulter une diététiste/nutritionniste!

 

Par : Joanie Séguin, Dt. P.
Nutristionniste, Clinique Hexa Physio

 

  • Brunet. 6 réponses à vos interrogations sur les vitamines et minéraux. Retrieved from : https://www.brunet.ca/sante/conseils-sante/abc-vitamines-mineraux/
  • Burke L, Cox G. The complete guide to food for sports performance 3rd edition. Allen & Unwin; 2010.
  • Gouvernement du Canada. Guide alimentaire canadien. Retrieved from : https://guide-alimentaire.canada.ca/fr/
  • Grout A, McClave SA, Jampolis MB, et al. Basic Principles of sport nutrition. Curr Nutr Rep. 2016; 5:213-222.
  • Potgieter S. Sport nutrition: A review of the latest guidelines for exercise and sport nutrition from the American College of Sport Nutrition, the international Olympic Committee and the International Society for Sports Nutrition. S Afr J Clin Nutr,. 2013;26(1):6-16.
  • Thomas DT, Erdman KA, Burke LM. Position of the Academy of Nutrition and Dietetics of Canada, and the American College of Sports Medicine: Nutrition and Athletic Performance. J Acad Nutr Diet. 2016;116(3):501-528.
©2024 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design & code: Les Manifestes