Revenir au début
MERCI POUR VOTRE INTÊRET!
S'abonner
×
Nadia Vani : Née pour enseigner à bouger  

Nadia Vani : Née pour enseigner à bouger  

background shape

*Nouveautés*

août 20, 2020

 |  Nadia Vani

Quand le Centre Multisports ouvre ses portes en octobre 2012, Nadia Vani s’amène avec un immense bagage d’expérience et de connaissances qui lui permet de mettre en place une équipe d’instructeurs prête à accueillir ses premiers membres. Mais avant d’arriver là où elle fait figure de stabilité et de compétence, Nadia Vani laisse sa trace dans de nombreuses salles de gym où elle porte bien souvent le chapeau de directrice.

Sur sa route, elle participe même à une émission télé où elle donne ses conseils en santé et en conditionnement physique. Partout où elle va, elle incarne cette force tranquille guidée par le plaisir et le devoir de bouger. « J’ai commencé avec une page blanche, raconte-t-elle au sujet de son entrée au Centre. Une chance que j’avais beaucoup d’expérience avec la gestion des cours de groupe! »

Au gym à 12 ans

Pourtant, le contexte dans lequel évolue la jeune Nadia ne porte pas nécessairement les jeunes de l’époque à s’inscrire en courant au premier gym du coin ou à s’entraîner pour augmenter sa masse musculaire. D’abord, les endroits pour se mettre en forme se font plus rares qu’aujourd’hui, ensuite, dans les années 1980, on encourage les jeunes à garder l’accent sur l’école, ce qui se fait au détriment de la pratique de sports. « Mais le sport me rendait heureuse, se remémore celle qui coordonne les cours de groupe au Centre Multisports depuis toujours. Ce n’est pas juste le succès dans les sports, mais de bouger mon corps, ça m’apportait quelque chose. » Et c’est ainsi, au fil d’espoirs déçus et d’opportunités, que la jeune fille de 12 ans s’exerce à la gymnastique et au soccer et finit par trouver un gym où elle s’abonne. Elle fait alors la découverte des cours d’aérobie et de l’entraînement en plus de s’entourer de gens avec les mêmes intérêts qu’elle : « J’ai commencé dans le domaine du fitness à l’âge de 12 ans!, rigole Nadia Vani. J’ai toujours travaillé dans le domaine du conditionnement physique. C’est ma vie, même quand je ne travaille pas. J’ai réalisé très jeune que ça fait du bien au mental de bouger. »

Du marketing à l’éducation physique

Motivée par cette passion naissante, l’étudiante poursuit ses études et s’inscrit bientôt à l’université McGill en marketing. Mais une semaine avant de suivre son premier cours, l’étudiante prend panique et se demande si le choix qu’elle vient de faire est le bon, comme si la vie l’appelait pour lui demander « Es-tu bien certaine de ton coup, Nadia? ». « J’ai réalisé que je ne voulais pas travailler dans un bureau toute ma vie », raconte-t-elle. Une semaine plus tard, elle s’inscrit au baccalauréat en éducation physique même si tout le monde l’encourage du contraire et entame rapidement sa carrière d’entraîneur de cours de groupe sitôt son diplôme obtenu. Elle exerce son métier en multipliant sa présence dans les gyms, en offrant des conférences ou en participant à différentes portes ouvertes où elle ne cherche qu’à transmettre son amour pour le conditionnent physique. « Mon bonheur, c’est de partager ma passion pour bouger, admet-elle. Je veux que les gens sortent de mes cours en se sentant bien et avec l’impression d’avoir accompli quelque chose. La première chose avant l’apprentissage, c’est l’amusement. » Munie de cette façon de voir la vie, elle poursuit sa route jusqu’à ce qu’elle foule les planchers fraîchement cirés du Centre Multisports.

Un centre pas comme les autres

Ayant vécu l’ouverture d’autres centres à Montréal, Nadia Vani sent une énergie toute nouvelle au moment du coupage de ruban au Centre Multisports en 2012 : « Le Centre est très spécial, croit-elle, l’équipe, les membres, tout le monde. Dès l’ouverture, tu voyais que les citoyens de Vaudreuil-Soulanges étaient tellement excités d’avoir finalement un Centre sportif. L’énergie était incroyable ». Avant même le jour J, la nouvelle coordonnatrice trouve des entraîneurs, développe la programmation et met en place les premiers éléments sur lesquelles allait se construire l’offre multiple et variée que l’on trouve aujourd’hui au Centre. « La mission du Centre Multisports rejoint mes valeurs, explique-t-elle, soit de rendre l’activité physique accessible à tous et aussi encourager et offrir un apprentissage à bouger. On offre des activités pour tous les niveaux et pour tous les âges. Il n’y a pas un client typique. Tout le monde est différent et c’est ensemble qu’on forme quelque chose de spécial. »

Soif d’apprendre

Ces dernières années, Nadia Vani a poursuivi son travail en variant l’offre des cours, en suivant des formations, en allant puiser des idées un peu partout afin d’assouvir sa soif d’en apprendre toujours plus et de plaire à une clientèle de plus en plus hétéroclite. Quand on lui demande quelle est la plus grande fierté de sa carrière, elle prend une pause avant de répondre. Une courte réflexion sur 30 années d’enseignement dans un monde en constant changement : « Je suis fière des commentaires et du niveau de satisfaction que j’ai auprès de mes instructeurs et de la clientèle, affirme-t-elle. Ce qui me dit que je fais une bonne job et que je suis fière de mon travail, ce sont les moments où j’entre au centre et que je vois tous les sourires des clients, des entraîneurs, des employés, tout ça me dit que je suis à la bonne place ». Sans sa présence, le Centre Multisports n’aurait certainement pas connu un développement aussi important. Elle a passé une grande partie de sa vie à enseigner, elle enseigne encore avec le même plaisir qu’avant, et surtout, elle sait s’entourer d’une équipe pour faire une différence dans la vie des gens.

Texte écrit par : Patrick Richard

 

©2020 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design & code: Les Manifestes