Revenir au début
MERCI POUR VOTRE INTÊRET!
S'abonner
×
S’activer en période de pandémie

S’activer en période de pandémie

background shape

*Nouveautés*

mai 4, 2020

 |  Ianick Calamia B.Sc

On ne se le cachera pas que la période que nous vivons présentement est extrêmement difficile pour la majorité d’entre nous. Beaucoup d’angoisse, d’anxiété et de solitude sont générées par notre confinement et par l’incertitude qui touche de nombreux secteurs d’emploi.

Pour plusieurs, on se retrouve isolé à la maison, et il devient difficile de s’occuper. Pour d’autres, on peut même avoir l’impression de perdre notre temps.

Trouver du positif dans la crise

En tant que kinésiologue, je vous dirai que malgré le fait que nos vies soient chamboulées par la situation actuelle, avoir plus de temps pour soi est l’occasion de reprendre sa santé en main et de commencer ou continuer à s’activer !

Je vous rappelle que de bouger à un effet direct sur la prévention de maladies cardiovasculaires, du diabète, de l’hypertension et j’en passe. L’activité physique a également un effet direct sur la réduction du stress et de l’anxiété[1]. S’activer aura aussi des effets positifs sur les performances cognitives comme l’accélération du temps de réaction, un meilleur niveau d’attention et plus de facilité à résoudre des problèmes. Par chance, les recherches démontrent que des séances d’entrainement d’aussi peu que 20 minutes par jour à une intensité modérée est suffisant pour obtenir ces effets[2].

Quelques conseils pour débuter

Peut-être que le plan initial était de profiter de cette période pour prendre votre santé en main, mais que les centres d’entraînements fermés, la pénurie d’équipement sportifs dans les magasins et les délais de livraison de plusieurs semaines sur les sites d’achats en ligne ont eu raison de votre motivation. Il n’est pas trop tard pour commencer. Je vous partage quelques conseils pour commencer à vos activer à la maison.

  1. Allouez-vous une période de temps réaliste et choisissez une activité que vous aimez. Vous ne devez pas percevoir ce temps comme une corvée. Pensez aux bienfaits que vous obtiendrez sur votre santé physique et mentale. Vos périodes d’activation ne sont pas obligées de durer 60 minutes. Trouvez une période de temps qui est réaliste selon vos capacités. Des séances de 15 à 20 minutes effectuées quotidiennement seront suffisantes pour commencer.
  2. Établissez une routine à votre horaire ! Planifier d’avance vos activités à votre agenda. Que ce soit une marche santé le matin, un petit jogging dans le quartier en après-midi ou une séance d’entraînement de 20 minutes en ligne dans le salon. Par exemple : les journées paires, marche ou jogging, les journées impaires, séance d’entraînement maison. Vous pouvez également vous imposer des règles : « pas de télévision avant d’avoir complété une activité physique ! ».
  3. Embarquez les membres de votre famille dans vos activités physiques à la maison ou vos ami(e)s par appels vidéo. L’isolement est difficile pour le moral. On ne peut plus passer autant de temps avec ses amis. Faites d’une pierre deux coups en vous donnant des rendez-vous virtuels pour vous activer ou en planifiant des séances d’entrainement en famille. Avoir un partenaire d’entrainement, c’est toujours plus motivant !
    N’oubliez pas que c’est vous qui avez le pouvoir d’agir !

 

Par : Ianick Calamia B.Sc, Kinésiologue

 

Sources

[1] Gouvernement du Canada, Une Vision commune pour favoriser l’activité physique et réduire la sédentarité au Canada : Soyons actifs, 2020, URL : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/soyons-actifs.html#p1

[2] Julia C. Basso and Wendy A. Suzuki, The Effects of Acute Exercise on Mood,Cognition, Neurophysiology, and Neurochemical Pathways: A Review, Center for Neural Science, New York University, New York, NY, USA, 2017.

©2020 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design & code: Les Manifestes