S'abonner
×

Vos smoothies sont-ils vraiment santé ?

Santé

novembre 15, 2019

 | CMS

Cela risque d’en surprendre plusieurs, mais le délicieux smoothie que vous vous concoctez le matin peut contenir plus de calories qu’un repas ! Difficile à croire, n’est-ce pas ?

Vos smoothies sont-ils vraiment santé ?

Les repas à boire

Comme je le répète souvent, la recherche tend à démontrer que le cerveau n’enregistre pas les calories consommées sous forme liquide. Comme notre cerveau ne semble pas « enregistrer » les calories liquides dans le contrôle de l’appétit, il est facile d’absorber des calories en excès. À titre d’exemple, un surplus de 150 calories par jour, l’équivalent d’une canette de boisson gazeuse régulière, peut entraîner un gain de 15 livres au bout d’une année. En gros, cela signifie que même après avoir consommé un smoothie, vous risquez d’avoir faim très rapidement, et ce, même après la consommation de 500 calories de glucides, de sucres et de protéines. Si vous faites vous-même vos smoothies à la maison, assurez-vous premièrement d’y ajouter des aliments que vous pourrez mastiquer, que le cerveau enregistrera. Par exemple, ajoutez-y des tranches de bananes ou encore des noix ou des céréales à déjeuner à croquer.

Le sucre, le sucre et encore le sucre

Malgré qu’ils soient remplis de bons aliments, les smoothies sont souvent composés d’une très grande quantité de sucre : 1 banane, ½ tasse de fraises, ½ mangue, boisson d’amande ou de soya sucrée, sirop d’érable ou miel… bref vous vous retrouvez rapidement avec 4 portions de fruits, en plus des autres sucres, donc près de 60 g de glucides. Évidemment, si vous faites votre smoothie avec de la crème ou du yogourt glacé, vous vous retrouverez avec un véritable dessert, non pas un déjeuner ! Faites le test ; regardez les étiquettes alimentaires de ce que l’on vous sert sous forme liquide dans les établissements de restauration rapide et vous constaterez que la quantité de sucre de ces smoothies dépasse largement les recommandations fixées pour une journée par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Et si le smoothie est fait de jus de pommes, bananes et bleuets, un diabétique viendrait de dépasser la quantité de glucides maximale suggérée pour un repas. Ceci sans parler du possible « crash » ou baisse d’énergie en matinée due à cette quantité de sucre dont votre corps n’a pas nécessairement besoin si vous allez vous asseoir à votre bureau au travail jusqu’au dîner.

L’important dans la préparation d’un smoothie est d’y trouver une bonne balance entre vos protéines et vos glucides. Limitez-vous à 1-2 portions de fruits et ajoutez-y du tofu soyeux, du yogourt grec nature ou encore du cottage pour augmenter l’apport en protéines.

De façon générale, 4-5 ingrédients suffisent pour concocter un smoothie équilibré :

  • 1 portion de fruits
  • 1 portion de légumes
  • 1 portion de protéines (yogourt grec, tofu)
  • 1 portion de gras (avocat, noix, beurre de noix naturel)

Sans oublier d’ajouter à cela le « croquant » discuté plus haut (granola, noix, céréales, morceau de mangue) pour amorcer le processus de mastication !

par Jimmy Sévigny
(texte écrit en collaboration avec Stéphanie Ferland, nutritionniste)

©2019 Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion / 
Design et code: Les Manifestes